• Les trois noisettes

    Trois noisettes dans les bois

    Tout au bout d'une brindille

    Dansaient la capucine vivement au vent

    En virant ainsi les filles

    De roi.

     

    Un escargot vint à passer :

    "Mon beau monsieur, emmenez-moi

    Dans votre carosse,

    Je serai votre fiancée"

    Disaient-elles toutes trois.

     

    Mais le vieux sire sourd et fatigué,

    Le sire aux quatre cornes sous les feuilles

    Ne s'est point arrêté,

    Et, c'est l'ogre de la forêt, je crois,

    C'est le jeune ogre rouge, gourmand et fûté,

    Monseigneur l'écureuil,

    Qui les a croquées.

    Tristan Klingsor


    votre commentaire
  • Vent d'automne colore les feuilles,

    Est-ce lui qui a posé sur ma tête le premier cheveu blanc.

    Natsume Soseki


    votre commentaire
  • Trois feuilles mortes


    Ce matin devant ma porte,

    J'ai trouvé trois feuilles mortes.

     

    La première aux tons de sang

    M'a dit bonjour en passant

    Puis au vent s'en est allée.

     

    La seconde dans l'allée,

    Au creux d'une flaque d'eau

    A sombré comme un bateau.

     

    J'ai conservé dans ma chambre

    La troisième couleur d'ambre.

     

    Quand l'hiver sera venu,

    Quand les arbres seront nus,

    Cette feuille desséchée,

    Contre le mur accrochée,

    Me parlera des beaux jours

    Donc j'attends le gai retour.

     

    Raymond Richard


    votre commentaire
  • L'automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l'hiver.
    Georges Sand


    2 commentaires
  • De la dépouille de nos bois, l'automne avait jonché la terre. Le bocage était sans mystère, le rossignol était sans voix.

    Charles Hubert Millevoue


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique