• La tulipe

    Bel astre à qui je dois mon être et ma beauté,

    Ajoute l'immortalité

    A l'éclat non pareil dont je suis embellie ;

    Empêche que le temps n'efface mes couleurs :

    Pour trône donne-moi le beau front de Julie ;

    Et, si cet heureux sort à ma gloire s'allie,

    Je serai la reine des fleurs.

    Pierre Corneille


    27 commentaires
  • Monsieur Printemps

    Monsieur Printemps est un bel homme

    Toujours pimpant frais et dispos

    Il enfile son habit vert pomme

    Et n'est jamais en repos

    Il met son nez à la fenêtre

    Dès que revient le mois d'avril

    Et dit tout haut : "quel temps fait-il ?

    Voici le moment de paraître "

     

    Monsieur Printemps, Monsieur Printemps

    Revenez-nous et pour longtemps

    Monsieur Printemps, Monsieur Printemps

    Restez chez nous encore longtemps

     

    Voici que la rosée en perles

    Brille partout sur les gazons

    Les papillons ouvrent leurs ailes

    Et au-dessus font des tourbillons

    Les oisillons font des aubades

    Et disent bonjour au soleil

    En criant "voilà le réveil

    Rions ! Chantons ! les camarades ! "

     

    Monsieur Printemps, Monsieur Printemps

    Revenez nous et pour longtemps

    Monsieur Printemps, Monsieur Printemps

    Restez chez nous encore longtemps !


    19 commentaires
  • La perce-neige

    Lorsque la terre aux flancs arides

    Dans l'hiver étale ses rides

    Et frissonne au souffle de mars,

    Voici déjà la perce-neige

    Qu'un rayon de soleil protège,

    Du gel défiant les hasards !

    Sous la feuille elle éclot cachée,

    Et là, modestement penchée,

    Des mortels fuyant les dédains,

    Cette pâle fleur printanière

    Nous semble en s'ouvrant la première

    L'hirondelle de nos jardins.


    21 commentaires
  • Sentier Printanier

    Il est un sentier creux dans la vallée étroite,

    Qui ne sait trop s'il marche à gauche ou bien à droite.

    C'est plaisir d'y passer, lorsque moi sur ses bords

    Comme un jeune prodigue égrène ses trésors.

    L'aubépine fleurit ; les frêles pâquerettes,

    Pour fêter le printemps, ont mis leurs collerettes,

    La pâle violette, en son réduit obscur,

    Timide, essaie au jour son doux regard d'azur,

    Et le gai bouton-d'or, lumineuse parcelle,

    Pique le gazon vert de sa jaune étincelle.

    Le muguet, tout joyeux, agite ses grelots.

    Et les sureaux sont blancs de bouquets frais éclos

    Les fossés ont des fleurs à remplir vingt corbeilles.

    À rendre riche en miel tout un peuple d'abeilles.

    Théophile Gautier


    30 commentaires
  • Impression de printemps

    Il est des jours - avez-vous remarqué ?-

    Où l'on se sent plus léger qu'un oiseau,

    Plus jeune qu'un enfant, et, vrai ! plus gai

    Que la même gaieté d'un damoiseau.

     

    L'on se souvient sans bien se rappeler...

    Evidemment l'on rêve, et non, pourtant.

    L'on semble nager et l'on croirait voler.

    L'on aime ardemment sans amour cependant

     

    Tant est léger le coeur sous le ciel clair

    Et tant l'on va, sûr de soi, plein de foi

    Dans les autres, que l'on trompe avec l'air

    D'être plutôt trompé gentiment, soi.

     

    La vie est bonne et l'on voudrait mourir,

    Bien que n'ayant pas peur du lendemain,

    Un désir indécis s'en vient fleurir,

    Dirait-on, au coeur plus et moins qu'humain.

     

    Hélas ! faut-il que meure ce bonheur ?

    Meurent plutôt la vie et son tourment !

    Ô dieux cléments, gardez-moi du malheur

    D'à jamais perdre un moment si charmant.

    Paul Verlaine


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique