•  

    Je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j'avais laissé s'amollir un morceau de madeleine. Mais à l'instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d'extraordinaire en moi.

    Marcel Proust


    20 commentaires
  •  

    Le chocolat est divin, moelleux, sensuel, profond. Noir, somptueux, gratifiant, puissant, dense, crémeux, séducteur, suggestif, riche, excessif, soyeux, doux, luxueux, céleste...
    Elaine Sherman


    26 commentaires
  •  

    Il y a dans le goût du thé comme un charme subtil qui le rend irrésistible et propre à être sublimé.

    Le thé n'a ni l'arrogance du vin ni l'affectation du café et encore moins l'innocence minaudière du cacao.
    Okakura Kakuro


    24 commentaires
  •  

    Et quand vous prenez un café avec quelqu'un, c'est déjà un début. C'est toujours un début.

    Douglas Kennedy


    20 commentaires
  •  

    Le café

    Tel un train dans la nuit qui fait trembler les rails

    Il arrive en sifflant dans un bruit de ferraille

    Quand il arrive en gare il est noir comme la suie

    Et nous arrive encore fumant dans une soucoupe.
    Alain Hannecart


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique