• Les œufs de Pâques

    La poule en chocolat pondit

    De tout petits œufs dans son nid,

    Des œufs de toutes les couleurs,

    Joyeux comme un bouquet de fleurs,

    Sans blanc ni jaune à l'intérieur.

    C'étaient des œufs à la liqueur.


    28 commentaires
  • Que mille joies se glissent dans vos cœurs dès les premiers instants de ce matin de Pâques et se perpétuent tout au long de l'année.


    20 commentaires
  • C'était Pâques

    C'était Pâques le matin,

    J'ai trouvé dans mon jardin,

    Des œufs verts comme les prés,

    Des œufs jaunes comme le soleil,

    Des œufs rouges comme les tulipes.


    14 commentaires
  • J'ai trouvé un bel œuf

    J'ai trouvé un bel œuf bleu

    bleu comme une rivière,

    bleu comme le ciel

    le lapin l'avait caché

    dans l'herbe du pré.

     

    J'ai trouvé un bel œuf jaune

    jaune comme de l'or,

    jaune comme un canari

    le lapin l'avait caché

    Derrière un pommier.

     

    J'ai trouvé un bel œuf blanc

    Blanc comme la neige,

    Blanc comme le muguet

    Il était au poulailler,

    alors moi, je l'ai mangé !

    Maurice Coyaud


    21 commentaires
  • Pâques

    Au bord du toit, près des lucarnes,

    On a repeint les pigeonniers,

    Et les couleurs vives vacarment

    Depuis les seuils jusqu'aux greniers.

     

    Et c'est le vert, le brun, le rouge,

    Sur les pignons, au bord de l'eau,

    Et tout cela se mire et bouge

    Dans la Lys la Durme ou l'Escaut.

     

    On bouleverse les cuisines :

    Des mains rudes, de larges bras

    Frottent les antiques bassines,

    L'écuelle usée et le pot gras.

     

    Sur les linges, les draps, les taies,

    Qu'on sèche à l'air vierge et vermeil,

    Pleuvent, partout, le long des haies,

    Les ors mobiles du soleil.

     

    Là-bas, au fond des cours, s'allument

    Faux et râteaux, coutres et socs.

    Comme de hauts bouquets de plumes

    Sur les fumiers luisent les coqs.

     

    Pâques descend sur le village :

    Tout est lavé, même l'égout ;

    Et l'on suspend l'oiseau en cage,

    Près de la porte, à l'ancien clou.

    Émile Verhaeren


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique