• Renouveau

    Le printemps maladif a chassé tristement

    L'hiver, saison de l'art serein, l'hiver lucide,

    Et, dans mon être à qui le sang morne préside

    l'impuissance s'étire en un long bâillement.

     

    Des crépuscule blancs tiédissent sous mon crâne

    Qu'un cercle de fer serre ainsi qu'un vieux tombeau

    Et triste, j'erre après un rêve vague et beau,

    Par les champs où la sève immense se pavane.

     

    Puis je tombe énervé de parfums d'arbres, las,

    Et creusant de ma face une fosse à mon rêve,

    Mordant la terre chaude où poussent le lilas,

     

    J'attends, en m'abîmant que mon ennui s'élève...

    - Cependant l'Azur rit sur la haie et l'éveil

    De tant d'oiseaux en fleur gazouillant au soleil.
    Stéphane Mallarmé


    13 commentaires
  • Le printemps s'annonce toujours rempli de promesses, sans jamais nous mentir, sans jamais défaillir.
    Michel Boutho


    21 commentaires
  • Bonne journée printanière


    19 commentaires
  • Au petit matin

    Nous sommes au printemps

    Il est fort tôt, l'aube se lève

    Encore bien loin dans le temps

    La rosée a donné sa douce sève.

     

    L'air est encore très frais

    Puisque le soleil ne l'a réchauffé

    La nature semble ensommeillée

    Elle attend un éveil douillet.

     

    Mais si l'on temps l'oreille

    La vie est là à deux pas

    Elle est perchée et veille

    Sur son sommeil délicat

     

    Des myriades de petites voix

    Offrent une symphonie pastorale

    En cette heure encore matinale.

     

    Le concert est pure harmonie

    Sans même en prendre conscience

    Il chasse de sa baguette vos manies

    Et voilà votre cœur qui balance.

     

    Vos pas cessent, il n'existe plus rien

    Que le chant mélodieux de ces oiseaux

    Qui berce avec délice au petit matin

    Votre réveil, vos pas vers vos travaux.

     

    Cette petite musique de nuit

    Oriente vos pas vers une journée

    Où il semble que rien ne peut vous nuire

    Puisque qu'elle aura débuté tout en beauté.

    Isabelle Cassou


    21 commentaires