• Ce qui fait que les grands-pères s'entendent aussi bien avec les petits enfants, c'est que, pour ces derniers la vie n'est pas encore assez sérieuse et que, pour les aïeuls, elle ne l'est plus autant.
    Tristan Bernard

    Depuis 2008, on fête les grands-pères le premier dimanche du mois d'octobre.


    6 commentaires
  • Bonne soirée du 14 juillet !


    3 commentaires
  • 14 juillet

    Zim - boum - boum et flon - flon - flon

    C'est juillet - Tiens ton lampion !

    Voix petite et grosse voix

    Tout le monde chantera

    Dans la rue et ça ira

    Feu de poudre brûlera

    Rouge ou bleu et l'on verra

    La fusée qui montera

    Et en gerbe s'ouvrira

    Zim - boum - boum - et flon - flon - flon !

    Mais tiens bon ton beau lampion !

    Jean-Pierre Voidies


    votre commentaire
  • Les feux de la Saint Jean : Croyances et dictons

    Dans les campagnes, la Saint Jean était un hommage à l'été et à la fécondité de la nature.

    La fête de la Saint Jean est surtout connue pour ses feux, allumés un peu partout.

    Beaucoup de croyances sont liées à cette fête, en voici quelques unes :

    - A la Saint Jean, le millepertuis, appelé aussi chasse diable ou herbe de la Saint Jean, est associé depuis longtemps aux fêtes du solstice d'été et aux feux de la Saint Jean. Cette plante couleur soleil possédait des vertus surnaturelles, brûlée dans les feux de la fête elle chassait le diable. Sous forme d'huile, elle guérissait presque toutes les maladies, les fortes fièvres. Si on gardait la plante dans la maison, elle éloignait le tonnerre.

    - On dit aussi que le 24 juin, au lever du soleil, on recueille les herbes de la Saint Jean à reculons en prononçant des paroles mystiques.

    - On en place aussi à la porte des étables pour préserver les animaux des maladies et des maléfices.

    - Autrefois, les filles en tressaient  des couronnes qui étaient portées par ceux qui dansaient autour du feu de la Saint Jean.

    - Les jeunes filles à marier en mettaient des brins dans l'eau, si les fleurs s'ouvraient, elles seraient demandées en mariage dans l'année.

    - Une autre croyance dit que pour se marier plus vite, les filles sautaient par dessus les feux de la Saint Jean.

    - Les jeunes filles pouvaient aussi veiller près d'une source pour voir dans l'eau l'image de celui qui leur était destiné.


    votre commentaire
  • La nuit de la Saint Jean est la plus courte de l'an.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique