• Giboulées

    La pluie éparpille un bouquet

    De perles tièdes et légères.

    On entend chanter les bergères

    Et les oiseaux dans les bosquets.

     

    Le soleil joue à cache-cache

    Avec les gros nuages gris.

    Les moutons blancs, les veaux, les vaches,

    Dans les prés semblent tout surpris.

     

    Et voici que parmi l'ondée,

    Comme du fond d'un vrai pastel,

    On voit monter, arche irisée,

    Le pont joyeux d'un arc-en-ciel.

    Raymond Richard


    26 commentaires
  • Ce que dit la pluie

    M'a dit la pluie : Écoute

    Ce que chante ma goutte,

    Ma goutte au chant perlé.

    Et la goutte qui chante

    M'a dis ce chant perlé :

    Je ne suis pas méchante,

    Je fais mûrir le blé.

     

    Ne sois pas triste mine

    J'en veux à la famine.

    Si tu tiens à ta chair,

    Bénis l'eau qui t'ennuie

    Et qui glace ta chair ;

    Car c'est grâce à la pluie

    Que le pain n'est pas cher.

     

    Le ciel toujours superbe

    Serait la soif à l'herbe

    Et la mort aux épis.

    Quand la moisson est rare

    Et le blé sans épis,

    Le paysan avare

    Te dit : Crève, eh ! tant pis !

     

    Mais quand avril se brouille,

    Que son ciel est de rouille,

    Et qu'il pleut comme il faut,

    Le paysan bonasse

    Dit à sa femme : il faut,

    Lui remplir sa besace,

    Lui remplir jusqu'en haut.

     

    M'a dit la pluie : Écoute

    Ce que chante ma goutte,

    Ma goutte au chant perlé.

    Et la goutte qui chante

    M'a dit ce chant perlé

    Je ne suis pas méchante,

    Je fais mûrir le blé.

    Jean Richepin


    28 commentaires
  • Mes deux filles et mon petit-fils vivent loin de nous, l'absence est parfois difficile, Jeanne Maillet m'a écrit ce poème sur l'éloignement, ses mots si justes me touchent au plus profond du coeur.

    Pour découvrir les petits livrets de Jeanne Maillet.


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique