• Bonjour Monsieur Printemps

    Ce matin un petit bonhomme

    Visage frais comme un bonbon

    Portant un bel habit vert pomme

    Est arrivé dans le vallon

    C'est pour le saluer peut-être

    Qu'aussitôt monsieur le Soleil

    Avec tous ses rayons vermeils

    A mis le nez à la fenêtre

    Alors par les prés et les bois

    Tous les petits enfants

    Chantèrent à la fois

     

    Bonjour, bonjour monsieur Printemps

    A la grand route des nuages

    Avez-vous fait un beau voyage

    Et qu'apportez-vous si content ?

    Je vous apporte le beau temps

    Mes enfants

    A répondu monsieur Printemps

     

    Alors il fit la pirouette

    Puis un salut très solennel

    De la fontaine encore muette

    Il brisa la prison de gel

    Voyant ça dans leur nid de mousse,

    Les fauvettes et les pinsons,

    Entonnèrent à l'unisson,

    Leurs chansonnettes les plus douces.

    Le vieux clocher tout étonné

    Joyeusement s'est mis à recarillonner.

     

    Bonjour, bonjour monsieur Printemps

    Sortez votre boite à peinture

    La terre a besoin de verdure

    Et de lilas tout fleurissants

    Vous en aurez dans un instant

    Mes enfants

    A répondu monsieur Printemps.

     

    Et puis avec ses mains fluettes

    Il cueillit une branche de bois

    De cette magique baguette

    Il frappa sur le sol trois fois

    Avec les fleurs en ribambelle

    Poussèrent tous les papillons

    Et dans le ciel en tourbillons

    Arrivèrent les hirondelles

    Alors les petits enfants

    Se mirent à genoux

    Et dirent suppliant

     

    Et nous, monsieur le Printemps,

    Des petits bambins que nous sommes

    Vous devriez faire des hommes

    Vous en auriez pour un instant ?

    J'aime mieux vous laisser longtemps

    Des enfants

    A répondu monsieur Printemps.

    René Paul Groffe-Zimmermann


    15 commentaires
  • Mars

    Il tombe encore des grêlons,

    Mais on sait bien que c'est pour rire.

    Quand les nuages se déchirent,

    Le ciel écume de rayons.

     

    Le vent caresse les bourgeons

    Si longuement qu'il les fait luire.

    Il tombe encore des grêlons,

    Mais on sait bien que c'est pour rire.

     

    Les fauvette et les pinsons

    Ont tant de choses à se dire

    Que dans les jardins en délire

    On oublie les premiers bourdons.

     

    Il tombe encore des grêlons.

    Maurice Carême


    24 commentaires
  • Très bon premier jour du printemps

    Fond d'écran Printemps en 1024/768

    Fond d'écran Printemps en 1360/768


    33 commentaires
  •  

    Bon dernier week-end de l'hiver...


    22 commentaires
  •  

    Si tu aimes le vert, la bière et l'Irlande...


    27 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires