•  

    Le feu d'artifice

    Je rêve cette nuit, qu'un quatorze juillet,

    Allongé sur une plage au bras d'une demoiselle,

    Je contemple avec elle au-dessus d'une baie,

    La fête de l'été ouvrant ses douces ailes.

     

    Je rêve d'explosions qui déchirent le voile

    Du silence de la nuit, et maquillent les étoiles,

    De multiples couleurs qui grignotent l’Astrée,

    Et s'étalent peu à peu sur l'espace azuré.

     

    Des traits lumineux transpercent les étoiles,

    Des pinceaux explosifs semblent peindre une toile,

    Les fusées lumineuses fendent la voie lactée,

    En découpant le ciel en figures bagarrées.

     

    Des tentacules dorés semblent se déployer,

    Puis se détacher en feuilles de Lys,

    Des couleurs rouges, jaunes, vertes et bariolées :

    Rien n'est plus beau que ce feu d'artifice !

    Mikaël Le Saint


    10 commentaires
  •  

    L'amour de la musique mène toujours à la musique de l'amour.
    Jacques Prévert


    15 commentaires
  •  

    Votre sourire

    Votre sourire est charmant de gaieté ;

    Lorsqu’en mon âme où bout parfois l'orage

    Il resplendit comme un soleil d'été,

    Il y dissipe et chasse tout nuage,

    Et je m'apaise à sa sérénité.

     

    Ce doux rayon dans mon cœur reflété,

    Oh ! si j'étais poète, à chaque page

    Comme en beaux vers ma muse l'eut chanté !

    Votre sourire.

     

    Vous n'avez pas besoin en vérité,

    D'avoir le sceptre et l'empire en partage ;

    Vous n'en sauriez pas en réalité

    Être plus reine et régner d'avantage,

    Car il vaut bien certes une royauté,

    Votre sourire.

    Albert Dabadie


    20 commentaires
  •  

    Une mère devient une véritable grand-mère le jour où elle ne remarque plus les erreurs de ses enfants, étant émerveillée par ses petits-enfants.
    Lois Wyse


    14 commentaires
  •  

    La Chandeleur

    Les chandelles de la Chandeleur

    Chantent qu'il est l'heure

    De faire sauter les crêpes-Suzette.

     

    Écoutez bien les amis

    La recette de la pâte à crêpes :

     

    De la farine pour Pauline,

    De la vanille pour Camille,

    Trois gros œufs pour Matthieu,

    Une cuillère en bois pour Nicolas.

     

    Versez le lait ! Bien mélanger. Ohé ! Ohé !

     

    Une poêle à frire pour Palmyre,

    Un peu de beurre pour ma sœur,

    Et un tour de main d'un petit malin

    Pour que les comètes tombent dans l'assiette.

    Anne-Marie Derèse


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique