• L'orange

    C'était dans les hivers de mes jeunes années,

    Quand innocente encor, et le cœur en émoi,

    Je mettais mes chaussons devant la cheminée

    Pour vivre la magie des Noëls d'autrefois.

     

    Il y avait longtemps que selon la coutume,

    J'avais écrit déjà au vieillard généreux.

    Lorsque je regagnais mon douillet lit de plume,

    Je ne voyais que lui dans mes rêves heureux.

     

    Parmi tous les cadeaux et toutes les merveilles

    Que le matin suivant je devais découvrir,

    C'est une simple orange à la robe vermeille

    Qui me causait alors le plus grand des plaisirs.

     

    A cette époque là, il était impensable

    De la pouvoir goûter tout au long des saisons.

    Elle ne m'en semblait que bien plus délectable,

    Je ne la recevais qu'à cette occasion.

     

    Je la faisais durer au-delà du possible,

    Je ne la dégustais que petit à petit,

    Retardant ce moment de regret indicible

    Qui me faisait haïr mon coupable appétit.

     

    Il y a maintenant de nombreuses bougies

    Accrochées aux rameaux de l'arbre de mes jours.

    Je ressens quelquefois un peu de nostalgie,

    Car le temps s'est enfui comme ruisseau qui court.

     

    Mais des beaux souvenirs de mes jeunes années,

    A l'heure de l'enfant et de l'étoile au ciel,

    C'est une simple orange à peine enrubannée,

    Qui a gardé pour moi le parfum de Noël.

    Renée Jeanne Mignard


    10 commentaires
  • Rêve de Noël

    Auprès du grand sapin, tout couvert de guirlandes,

    Ses branches étoilées brillant de mille feux,

    A l'heure où le vieillard revêt sa houppelande,

    L'enfant s'est endormi, du rêve plein les yeux.

     

    Il n'a pas entendu les soupirs de la bise,

    Le clocher qui tintait depuis l'après-dîner,

    Les cortèges joyeux se rendant à l'église

    Pour fêter à minuit le divin nouveau-né.

     

    Devant l'âtre accueillant où danse un flambée,

    On a posé chaussons, bottines et sabots,

    Sagement alignés sitôt la nuit tombée

    Pour recevoir jouets, chocolats et cadeaux.

     

    Il va rêver, l'enfant, qu'il est sur un nuage.

    Que le monde est petit quand on est tout là-haut !

    Le bonhomme aux yeux doux, au paisible visage

    Lui permet de mener les rennes du traîneau.

     

    L'attelage enchanté, tout nimbé de lumière

    Galope dans le ciel au son de ses grelots.

    Dans chaque cheminée, palais, humble chaumière,

    Le bon père descend, sa hotte sur le dos.

     

    Il est heureux, l'enfant, plein de rconnaissance

    D'avoir été choisi pour ce noble parcours.

    Il se dit que peut-être, avec un peu de chance,

    Le monde de demain ne sera plus qu'amour.

     

    Auprès du grand sapin scintillant de guirlandes,

    De boules argentées  aux couleurs d'arc-en-ciel,

    Alors que le vent fou s'acharne sur la lande,

    Un enfant va bercer son rêve de Noël.

    Renée Jeanne Mignard


    14 commentaires
  • Noël au pays

    Noël avec deux étoiles sur le e

    Deux petits points comme deux yeux

     

    Sur le nez gelé

    Des grandes cheminées

    Mille pierres de lune scintillent

     

    La robe de la nuit qui brille

    Couvre de paillettes dorées

    Tous les sapins étonnés

     

    C'est Noël dans tout le pays

     

    Sous le ciel du monde entier

    Les enfants font des rêves de paix

     

    Dehors le vieil homme tire un traîneau

    - "Et pour toi, quel serait le plus beau cadeau ?"

    - "Oh, deux étoiles et puis un vœu

    Deux étoiles comme deux yeux

    Qui me voient et me comprennent

    Et me disent encore qu'ils m'aiment"

     

    C'est Noël et nous sommes tous réunis.

    Chantal Abraham


    22 commentaires
  • Aujourd'hui premier dimanche de l'Avent.

    Plus que 4 semaines pour préparer Noël.

    Bon dimanche à tous !

    L'Avent

    L'Avent du latin adventus signifie (venue, arrivée) est une période de quatre semaines avant la veille de Noël.

    L'Avent commence le premier dimanche qui suit le 26 novembre, à chaque dimanche de l'Avent on allume une bougie.

    C'est l'occasion pour les enfants de commencer leur calendrier de l'Avent. Le calendrier a le plus souvent la forme d'une feuille cartonnée prédécoupée de 24 petites fenêtres que les enfants ouvrent jour après jour jusqu'au 24 décembre veille de Noël. Dans chaque fenêtre du calendrier les  enfants trouvent un cadeau, souvent un petit carré de chocolat.

    La couronne de l'Avent appelée aussi couronne de Noël aurait été créée en Allemagne dans un orphelinat pour préparer les enfants à Noël.

    Elle est faire de plusieurs branches de sapin, de laurier, de gui, de houx, on l'orme de pommes de pin et de décorations de Noël.

    On pose dessus la couronne 4 bougies, une pour chaque semaine de l'Avent.

    La tradition veut qu'on allume la première le premier dimanche de l'Avent, le dimanche suivant on rallume la première et la deuxième bougie, puis on continue pour les deux dimanches restants. Le dimanche qui précède Noël les quatre bougies sont allumées.

    Au début on suspendait la couronne au plafond, ou on la déposait sur la table. Aujourd'hui, on les met aux fenêtres ou sur les portes des maisons en signe de bienvenue.


    4 commentaires
  • Peut-être...

    Peut-être qu'on pourrait,

    - Dites, voulez-vous essayer,

    Peut-être qu'on pourrait,

    Tout le long de l'année

    Garder dans son cœur

    La joie de Noël...

    Ce serait si doux,

    Ce serait si précieux.

    On la garderait comme un trésor,

    Un trésor qu'on partagerait

    Sachant que toujours

    Il se réveillerait...

    Et à ceux qui, peut-être,

    S'étonneraient,

    On dirait :

    "Mais c'est Noël...

    Vous ne le saviez donc pas ?"

    Vio Martin


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique